Etat des lieux avant l’achat de votre véhicule d’occasion

Lors de l’acquisition d’un véhicule d’occasion, il est nécessaire d’effectuer quelques vérifications afin d’être sur du bon état et du bon fonctionnement du véhicule, notamment lors d’un achat à particulier ou il se peut qu’aucun contrôle n’ait été réalisé.

SUIVI DU VÉHICULE

Plusieurs documents sont à observés afin de connaitre le suivi du véhicule.

 

Carnet d’entretien : Ce carnet est primordial. C’est ce carnet qui va nous indiquer si les révisions ont été réalisés aux périodes préconisés par le plan d’entretien du véhicule, de connaitre l’ensemble des interventions qui ont eu lieu sur le véhicule aussi bien mécanique que pour la carrosserie et de vérifier que les informations sont cohérente, notamment au niveau du kilométrage. Vous pourrez également voir ou les entretiens et réparations ont été faits, garage agréé ou non.

Certaines marques, pour leur véhicule récent, possèdent un carnet d’entretien numérique. Il faudra donc demander les factures pour s’assurer du bon entretien du véhicule.

Carnet de bord : Ce carnet est tout simplement la notice d’emploi du véhicule qui vous expliquera l’ensemble de ses fonctionnalités. Il doit être en Français. L’inverse indiquerait que le véhicule vient de l’étranger. Dans ce cas il faut vérifier que les équipements présents sont identiques à la version Française. Aujourd’hui il est possible de retrouver l’ensemble des carnets de bord sur internet.

Contrôle Technique : Le contrôle technique est obligatoire pour tout véhicule qui a plus de 4 ans. Il doit être réalisé tous les 2 ans. Dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion, votre revendeur doit vous présenter un contrôle technique de moins de 6 mois.

EXAMEN STATIQUE DU VÉHICULE

L’examen visuel intérieur et extérieur du véhicule est une étape importante. Il est conseillé de le faire en journée afin de pouvoir observer tous les éventuels défauts, car ceux-ci peuvent impacter la négociation en votre faveur.

 

1. Examen extérieur : Points à vérifier

La Carrosserie / Les optiques : Faire le tour du véhicule afin de vérifier les impacts ou marques qui peuvent être présents sur la tôle ou les phares. Le capot et les portes doivent être correctement alignés. A défaut, cela peut indiquer un choc important par le passé.

La peinture : Vérifier les éclats et les éventuels cloques, ainsi que la corrosion sur les parties basses du véhicule.

Les pneumatiques : Vérifier l’usure des pneumatiques afin de savoir si un changement doit s’opérer ou si il y a un défaut de parallélisme (usure irrégulière). Sur un même essieu, les pneumatiques doivent être de même marque, de même dimensions et avec des structures identiques.

Etat et propreté du moteur : Ouvrer le capot afin d’observer le moteur. Ouvrir le bouchon de chacun des liquides afin de vérifier que ceux-ci sont conformes. Il ne doit y avoir aucune pâte ressemblant à la mayonnaise. Si vous constatez ce défaut, il faut faire expertiser le véhicule part un professionnel. Ce genre de phénomène est le signe d’un problème au niveau du joint de culasse.

Serrures : Dans le cas de serrures centralisées, il faut vérifier que l’ensemble des portes et du coffre s’ouvrent bien avec la clef « plip »

Rétroviseurs : Il faut s’assurer que ceux-ci se rabattent correctement, qu’il soit électrique ou manuel. N’hésitez pas également à palper la glace du rétroviseur afin de voir si celle-ci est bien posée.

Jantes / Enjoliveurs : Les jantes sont souvent amenées à frotter le bord des trottoirs. Quelques égratignures ne présentent aucun risque. Par contre si une ou plusieurs jantes sont fêlées, cela peut engendrer un danger.

 
2. Examen intérieur : Points à vérifier

Le compteur : Vérifier le bon fonctionnement du compteur et comparer le kilométrage avec les factures et le carnet d’entretien afin de s’assurer que le kilométrage n’a pas été révisé de manière illégale.

Les commandes et le tableau de bord : Vérifier et tester l’ensemble des commandes disponibles afin de s’assurer de leur bon fonctionnement. Feux, clignotant, autoradio, GPS, essuie-glace, klaxon et toutes les commandes que vous trouverez.

La climatisation : Elément important qui gère le chauffage et l’air frais. Vérifier le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation afin de voir si un souffle d’air frais sort bien des grilles d’aération du véhicule. Si une mauvaise odeur se fait ressentir, c’est un signe qu’il faut recharger la climatisation.

Les sièges : Plusieurs éléments sont à vérifier. Le réglage des sièges avant doit se faire sans difficulté, Les sièges arrière doivent se rabattre aisément conformément aux préconisations du constructeur et les compartiments de rangement doivent s’ouvrir sans gêne. Il faut également vérifier sur les sièges, le sol et le coffre si aucune trace d’humidité n’existe. Le cas contraire pourrait annoncer un problème d’étanchéité.

Les vitres : En tout premier lieu, il faut vérifier les éventuels impacts sur les vitres et le pare-brise avant et arrière. Tester le bon fonctionnement d’ouverture des fenêtres qu’il soit électriques ou manuelles. Le but étant de voir si une anomalie est présente au niveau du lève vitre ou du moteur dans le cas d’ouverture électrique.

ESSAI DU VÉHICULE

Une fois tous les éléments extérieurs et intérieurs vérifiés, l’heure est à l’essai du véhicule afin de s’assurer du bon fonctionnement de ce dernier. Au cours de l’essai il faudra être attentif à différents points.

 

Les bruits du véhicule : Vous ne devez pas entendre de bruits de cognements, de sifflements au niveau du moteur, ni de claquement au niveau des roues lorsque vous braquez.

L’embrayage : L’un des tests les plus utilisés est de serrer le frein à main et d’engager la 3eme vitesse, puis de relâcher l’embrayage. Le véhicule doit caler, ce qui sera synonyme de bon état de l’embrayage.

La boite de vitesse : Il faut prendre le temps de réaliser un parcours vous permettant de passer l’ensemble des vitesses, qui doivent se passer sans forcer et sans bruit de craquement. Dans le cas d’une boite automatique, il ne faut pas que ça patine ni qu’il y ait des à-coups. Le passage se doit d’être fluide.

L’échappement : Il ne doit dégager aucune fumée. Si une fumée bleue est présente, alors le moteur consomme trop d’huile. A l’inverse, une fumée blanche indiquera la présence d’eau en quantités anormales.

Le freinage : Au cours de l’essai vous allez tester le freinage. Pour ce faire il faut freiner relativement fort afin de s’assurer que le véhicule reste bien dans l’axe de la route.

Le parallélisme : Afin de contrôler le parallélisme, il suffit de lâcher le volant quelques secondes en line droite et de vérifier si le véhicule tire à droite ou à gauche. Si c’est le cas, il faut faire corriger ce défaut.